4 conseils pour réussir la pose des pavés

27 Oct by admin

4 conseils pour réussir la pose des pavés

Le pavage est le revêtement d’extérieur le plus durable et facile à mettre en œuvre. En jouant les agencements et les types des pierres, on peut avoir une panoplie de rendue visuelle. En outre à ses atouts esthétiques, le pavage est recommandé dans certains types d’allées comme les passages piétons, des allées carrossables ou une couverture exclusive. Ainsi, la cour, le jardin, l’aire de jeux, le parking, une ruelle ou une piscine sont toutes des espaces qui méritent un pavage solide, durable et résistant à tous les trafics. Pour que le pavage réponde au mieux à vos exigences, suivez nos conseils.

S’adresser à un professionnel

La pose du pavage revêt à la fois une expertise en architecture et un talent d’artiste. Sa création implique le sens de l’originalité et c’est entre autres le meilleur moyen d’avoir un extérieur personnalisé. En somme, il ne s’agit pas d’habiller une surface nue de bloc de pierre, mais de réaliser un dessin unique à la demande du propriétaire. Le revêtement en pierre doit être apposé sur des couches inférieures adhérentes. On attend ensuite des joints qu’ils soient étanches et uniformes. De telles exigences justifient le besoin imminent d’une intervention de professionnel. Contactez dès maintenant la société de pavage dans le brabant Wallon.

Bien choisir les pierres de pavage

Il existe trois variétés de pierres destinées à confectionner un espace de pavage. Les pierres naturelles sont réputées pour leurs robustesses, leurs durées de vie prolongées, mais également leurs coûts. Elles sont en adéquation parfaite avec une allée carrossable. Le béton, pour sa part, nécessite peu d’effort, mais plus de délais d’attente et un dosage minutieux de matériau. Il défie les pierres naturelles en coût étant donné que les deux résistent au fort trafic. Finalement, on retrouve actuellement des pierres reconstituées, plus abordables destinées aux pavages des passages piétons, des terrasses ou des bordures.

Comprendre les exigences de la pose sur lit de sable ou dalle en béton

Le lit de sable se diffère d’un type d’allée à une autre. La réalisation d’un chemin carrossable sur un lit de sable impose quelques mensurations soit 6 cm de pierre et un type de lit de sable stabilisé. Ce dernier est un dosage du sable mélangé à un liant hydraulique et du ciment. Pour moins de complication, on préfère réserver le lit de sable pour un pavage pour allée piétonne. La solution la plus universelle reste la pose sur chape de mortier ou dalle en béton.

Ne pas négliger les travaux au préalable

Poser le pavage consiste en premier à décaisser les fondations c’est-à-dire à creuser 20 à 40 mètres dans le sol dont la profondeur est fonction du type d’allée. La seconde étape sert à bien drainer le sol ou à évacuer les ruissèlements par la prise en compte de la pente d’écoulement lors de la pose. Finalement avant de poser un lit, n’oubliez pas de stabiliser la fondation par des gravats, pierres, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *